de toulouse à montech

Fronton de l'hôtel de ville (le Capitole
Fronton de l'hôtel de ville (le Capitole

TOULOUSE (au départ du canal) : On ne présente plus la "ville rose", la cité des briques, de la violette, du rugby, du cachou, des avions et du poète Claude Nougaro. Ce résumé stéréotypé ne doit pas vous faire oublier que cette métropole régionale nous propose quelques bijoux d'architecture comme les hôtels de Bernuy ou d'Assézat, ainsi que de magnifiques édifices religieux comme la basilique St-Sernin, l'église des Jacobins et son cloître, ou encore la cathédrale St-Etienne. Profitez aussi de la place du Capitole et de ses magnifiques façades en briques avant de vous rendre en bord de Garonne, place de la Daurade pour admirer le pont-neuf (en fait, le plus vieux de la ville). Toulouse est également riche en musées : les Augustins, Paul Dupuy, St-Raymond, du Vieux-Toulouse, Georges-Labit et le Muséum d'Histoire Naturelle brillamment restauré. Au gré d'une promenade à pied (l'auto est déconseillée), découvrez les places de St-Georges, de Salengro, des Puits-Clos, ou encore Wilson. Vous l'aurez compris un passage à l'office de tourisme est indispensable pour profiter de cette ville.Puis direction les Ponts-Jumeaux, au bout du canal de Brienne, pour le départ sur le canal de Garonne.


Château de MERVILLE (à 9 km à l'ouest du canal - vélo indispensable bien entendu) : Préférez une demi-journée pour profiter de ce superbe château et de son parc. Dans ce dernier justement, un labyrinthe enchanteur vous attend.

L'écluse d'Embalens
L'écluse d'Embalens

GRENADE (à 5 km à l'ouest du canal) : Voici la première bastide du parcours le long du canal. GRENADE fait donc partie de ces centaines de villes nouvelles fondées entre 1222 et 1373, véritables outils politique et de développement. Fondée en 1290 par Eustache de Beaumarchés, sénéchal du roi de France, GRENADE vous propose son plan en damier et sa halle, une des pus grandes de toutes les bastides. Marché le samedi matin. En visitant GRENADE, vous touchez un intéressant patrimoine que sont les "bastides". Villes créées au XIIe siècle, elles nous relatent un exceptionnel et unique essor d'urbanisme dans le sud-ouest de la France. De Bordeaux à Carcassonne, de Pau à Rodez, plus de 200 villages (ou villes) sont à découvrir. Cordes dans le Tarn, Castelsagrat dans le Tarn-et-Garonne, Mirepoix en Ariège, ou encore St-Félix-lauragais en Haute-garonne ainsi que Marciac et Bassoues dans le Gers, sont des bastides avec leur plan de rues novateur. Leur prinicipale caractéristique est la présence d'une place centrale (souvent avec une halle) et des couverts tout autour. Ainsi, vous avez le choix pour de nombreuses balades et découvertes du dimanche. Mais poursuivons sur le canal !


FORÊT D'AGRE (au bord du canal) : Ce coin de verdure vous propose quelques belles balades sylvestres et notamment un parcours d'aventure "AGRIP AVENTURE".

 Quelques photos, au gré des berges...


De MONTECH à VALENCE D'AGEN

Le port de Montech
Le port de Montech

MONTECH (au bord du canal) : Vous voici arrivé au premier port du trajet. Le bâtiment de la halte nautique géré par la mairie de MONTECH, ouvert de début mai à fin octobre, vous permettra de vous fournir en documentations touristiques. A 500m, le bourg de MONTECH vous propose ses commerces et son centre pittoresque aux maisons en briques et à colombages.En vistant MONTECH, vous touchez un exceptionnel patrimoine que sont les "bastides". Villes crées au XIIe siècle, elles nous relatent un exceptionnel et unique essor d'urbanisme dans le sud-ouest de la France. De Bordeaux à Carcassonne, de Pau à Rodez, plus de 200 villages (ou villes) sont à découvrir. Cordes dans le Tarn, Castelsagrat dans le Tarn-et-Garonne, Mirepoix en Ariège, ou encore Grenade et St-Félix-lauragais en Haute-garonne ainsi que Marciac et Bassoues dans le Gers, sont des bastides avec leur plan de rues novateur. Leur prinicipale caractéristique est la présence d'une place centrale (souvent avec une halle) et des couverts tout autour. Ainsi, vous avez le choix pour de nombreuses balades et découvertes du dimanche. Mais revenons au canal !

PENTE D'EAU DE MONTECH (sur le canal) : Unique au monde, ce système permet le passage des bateaux (professionnels) sur un coin d'eau poussé par un tablier. Surprenant ! Le bateau-mouche MONTECH NAVIGATION (voir lien) et la péniche PORTHOS  vous proposerons une petite croisière pour "remonter la pente".

CASTELSARRASIN (au bord du canal) : Cette ville, sous-préfecture du Tarn-et-Garonne et berceau du chanteur Pierre Perret, possède un port, baptisé "Port J-Y Cousteau". Ne cherchez pas la Calypso ou l'Alcyone. Ici Cousteau, c'est comme le country à Mirande, faut pas chercher de lien local ! Après une balade sur le port (et un passage à la capitainerie qui fait aussi office de tourisme), vous pourrez aussi profiter de quelques beaux édifices en ville comme l'église St-Sauveur, et aussi en flânant place de la Liberté et rue Paul Descazeaux par exemple.

Pont-canal du CACOR (sur le canal) : En arrivant sur MOISSAC, ce superbe ouvrage fut construit entre 1842 et 1846. Alliant la pierre du Quercy et la brique toulousaine, ce pont de 356 m de long permet au bateaux de passer au-dessus de la rivière Tarn. Après la terrible crue de mars 1930, le pont-canal a même servi au passage du train reliant TOULOUSE à BORDEAUX durant deux ans, suite à la destruction du pont ferroviaire situé 150 m en amont.

MOISSAC (au bord du canal) : Sur la via Podiensis, chemin de pélerinage de St-Jacques-de-Compostelle en provenance du Puy-en-Velay, MOISSAC nous propose des joyaux de l'art roman : son église abbatiale St-Pierre avec son portail, et son magnifique cloître, ce dernier considéré comme le plus beau par les spécialistes. Ces monuments sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.Après ces "trésors" architecturaux, promenez-vous vers la rue des Arts (rue Jean Moura), où vous trouverez des artisans d'art (des artistes !), comme un verrier ou une dentellière. Le port de plaisance est aussi un agréable lieu de promenade, ainsi que la berge du Tarn (voir LIEN).


ST-NICOLAS-DE-LA-GRAVE (à 3 km au sud du canal) : Vous y trouverez un plan d'eau de 400 ha, formé par le barrage de Malause au confluent de la Garonne et du Tarn. Une base de loisirs a été créée en rive gauche, avec piscine, plage et location de vélos et bateaux bien entendu. Dans le village de St-NICOLAS, vous pourrez visiter le musée LAMOTHE-CADILLAC, consacré à Antoine de Laumet, fondateur de la colonie de Détroit aux Etats-Unis d'Amérique. C'est ainsi que General Motors baptisera sa prestigieuse marque du nom de cet aventurier.Pour aller à St-Nicolas depuis la canal, allez jusqu'au pont-suspendu de la D15. Vous y trouverez un escalier métallique pour monter sur le pont et récupérer la D15.

AUVILLAR (à 5 km au sud du canal - attention ça monte sur la fin !) : Classé parmi "les plus beaux villages de France", AUVILLAR est un village de caractère et vaut le détour pour sa halle circulaire et son point de vue sur la Garonne au niveau de la place du château. Dans la tour de l'horloge, un musée de la batellerie vous permettra de découvrir le difficile métier de ces marins d'eau douce sur une Garonne capricieuse et dangereuse. En contrebas du village, balade sur l'ancien port. N'oubliez pas de regarder la plaque indiquant le niveau de la crue de 1930 : impressionnant !


Sites internet à visiter : Auvillar.fr et Auvillar.com


Parvenir à AUVILLAR depuis le canal : 2 solutions. Pour les marcheurs, au niveau de POMMEVIC, suivre le GR65 du chemin de St-Jacques. Pour les cyclistes, allez jusqu'à VALENCE d'AGEN, traversez le canal par le petit pont en briques et demi-tour par le pont routier en béton vers le sud en direction d'ESPALAIS par la D11. Piétons et cyclistes se retrouvent au pont-suspendu sur la Garonne. Après l'avoir traversé, sur la gauche, sympathique halte au niveau du port d'AUVILLAR. Puis montez au village par la rue Ste-Catherine et la rue Triperie depuis le port. Attention, ça grimpe !


De VALENCE D'AGEN à AGEN

Le lavoir Del Théron
Le lavoir Del Théron

VALENCE D'AGEN (à 0,5 km du canal) : Cette grande bastide fondée en 1283 possède 3 lavoirs classés : St-Bernard, Del Théron & Pé de Gleyze (entre le jardin public et la gendarmerie). Le lavoir St-Bernard se trouve à 50 m sur la droite, en entrant dans la ville depuis les ponts du canal. Puis revenez au rond-point et prenez l'allée des platanes, de son vrai nom "allée des fontaines" en face, toujours à l'entrée de la ville. Le lavoir Del Théron est à 400m au bout de cette allée ombragée et celui de Pé de Gleyze 200 m un peu plus loin vers la gendarmerie. Remontez ensuite dans le centre vers les places Dumon et Nationale pour admirer la halle et vous balader dans les rues aménagées (tous commerces).

GOLFECH (à 2 km au sud du canal) : Ici, le site incontournable (surtout visuellement avec ses deux tours de refroidissement), c'est la centrale nucléaire de GOLFECH. Les visites sont limitées en capacité et doivent être organisées plus de quinze jours avant. Là, pas de visite spontanée ! Mais revenez une autre fois, ça vaut le coup de voir les moyens mis en place pour produire de l'électricité (Voir LIEN).

DONZAC (à 3 km au sud du canal) : Dans ce vieux bourg gallo-romain, transformé en bastide en 1270 par le comte de Toulouse Alphonse de Poitiers, le Conservatoire des métiers d'autrefois propose une étonnante collection d'objets oubliés. La viticulture y est aussi abordée avec la présence d'un immense pressoir du 17e siècle. Des reconstitutions de la vie d'autrefois ont été réalisées avec une forge, des commerces, une classe d'école, etc... Un peu plus loin, la cave des vins noirs vous dira tout sur ce vin de Brulhois, fierté locale. Présentation de la vinification et dégustation gratuites. A consommer avec modération !

Le bâtiment des visites de VILLASCOPIA
Le bâtiment des visites de VILLASCOPIA

VILLASCOPIA (à 1,1 km au nord du canal, au niveau de Castelculier) : Voici aux abords d'AGEN, un site unique et original consacré à l'archéologie. Une scénovision (théâtre + cinéma) vous fait revivre l'existence de personnages à l'époque gallo-romaine. Un musée vous attend après le spectacle, pour admirer tous ces objets retrouvés sur le site de la villa gallo-romaine de Lamarque / (voir lien).


Depuis le canal, tournez à droite 50 m avant le pont en béton de LESCARBONNERES au PK 99,870. Vous suivez le chemin de St-Louis sur 400 m pour arriver à la RD813 (! ATTENTION pour traverser cette route très fréquentée !). Puis prenez en face la rue de la Gravette sur encore 200 m et au rond-point continuez rue de Lamarque sur 500 m et vous trouverez VILLASCOPIA sur votre droite.


BOE : Petite halte nautique, avec boutique (dépliants + glaces !).


D'AGEN au MAS D'AGENAIS 

AGEN (du bord du canal à 2 km du canal) : Cette ville moyenne à mi-chemin entre les métropoles de BORDEAUX et TOULOUSE, vous propose quelques visites. Le musée des Beaux-Arts présente entre-autres cinq tableaux de Goya, au milieu d'autres oeuvres espagnoles du XVIIIe et XIXe siècles. Préhistoire, Moen-Âge sont aussi représentés. La cathédrale Saint-Caprais, la tour Notre-Dame du Chapelet, l'égilse Notre-Dame des Jacobins, l'église Notre-Dame du Bourg sont des édifices religieux à découvrir, tout en parcourant la rue des Cornières, ou encore la charmante rue Beauville avec ses maisons à colombages du côte de la place Dr. Esquirol. Et bien-sûr, juste après la gare en direction de Bordeaux, le pont-canal d'Agen, le plus long de France après celui de Briare, avec 539 m.


SERIGNAC (à 0,5 km du canal) : un passage dans le village s'impose pour admirer le clocher-tors, ou autrement dit le "clocher de forme hélicoïdale". Détruit en 1922, il fut refait en 1989 par des Compagnons du Tour de France, à l'initiative d'une association locale créée dans ce but. Il fait parti d'un groupe de 65 clochers de ce type en France. Etonnant !


BUZET (à 1 km du canal) : La visite à la Cave des Vignerons de BUZET s'impose pour tout connaître sur cette appelation "Côtes de Buzet". Au port, des balades en bateau sont proposées à l'heure, à la 1/2 journée ou à la journée.

La place de la halle de Damazan
La place de la halle de Damazan

DAMAZAN (à 0,3 km du canal) : Fondée en 1256, la bastide de DAMAZAN possède encore de jolies façades à colombages (de plus très colorées), ainsi que sa halle en place centrale (refaite en 1818).En visitant DAMAZAN, vous touchez un intéressant patrimoine que sont les "bastides". Villes créées au XIIe siècle, elles nous relatent un exceptionnel et unique essor d'urbanisme dans le sud-ouest de la France. De Bordeaux à Carcassonne, de Pau à Rodez, plus de 200 villages (ou villes) sont à découvrir. Cordes dans le Tarn, Castelsagrat dans le Tarn-et-Garonne, Mirepoix en Ariège, ou encore Grenade et St-Félix-lauragais en Haute-garonne ainsi que Marciac et Bassoues dans le Gers, sont des bastides avec leur plan de rues novateur. Leur prinicipale caractéristique est la présence d'une place centrale (souvent avec une halle) et des couverts tout autour. Ainsi, vous avez le choix pour de nombreuses balades et découvertes du dimanche. Mais revenons au canal !

PUCHS D'AGENAIS (au bord du canal) : Entre Damazan et Villeton, plus précisément à LA FALOTTE, vous remarquerez en hauteur une maison ... en bois. Ici, c'est un musée original qui vous attend. En effet, le Musée des minéraux de LA FALOTTE rassemble plus de 3000 variétés de minéraux de toutes origines, presque autant d'échantillons de sable ramassés dans 60 pays, sans oublier des fossiles. Colette et Jean-Pierre vous feront partager leur passion durant 1h30, en vous parlant de tectonique, de plissement et de sédimentation. Un captivant voyage à travers les âges et les continents. Vous pourrez compléter votre découverte par un “parcours champêtre“ à la découverte de la flore locale, et d'autres choses que nous vous laissons découvrir.Contact 05.53.88.72.52 / 06.08.98.11.92

VILLETON (au bord du canal) : Au niveau de la halte nautique, vous trouvez à Villeton le Musée de la mémoire paysanne. Vous l'aurez compris, ici c'est charrues, tracteurs, charettes et de nombreux autres objets qui sont les "gardiens" d'un monde disparu.

TONNEINS (à 4,5 km du canal) : Cette ville de 10 000 habitants possède une exposition "A Garonna" consacrée au fleuve, aux bateliers et à l'ancienne activité de cordellerie. Attention, sur réservation auprès de l'Office de Tourisme local. Faites aussi la promenade sur les quais de Tonneins en bordure du fleuve.

Pour aller à Tonneins depuis le canal, prenez une petite route tranquille à droite (en venant de Damazan) au niveau de St-Christophe. C'est indiqué ! Vous éviterez la D120 plus fréquentée.

LAGRUERE : Entre le canal et TONNEINS, au village de LAMARQUE (commune de Lagruère - D234), il existe le Musée-école de Lamarque. C'est un lieu original où vous retrouverez (ou découvrirez) les odeurs et les sensations d'une école des années 1950. Vous pourrez passer (ou repasser) le "Certif". Et même passer un concours de poésie et/ou de rédaction. Mais attention, il n'y a "jour d'école" que le dimanche, de 15h à 18h (à la demande les autres jours) - Renseignements au 05.53.89.53.69 HR / Jean-Marie RICHON / Voir le Blog.


Cette visite est couplée à celle d'un four à pain et du Musée de la mémoire paysanne (voir Villeton / ci-dessus).

Toujours à LAGRUERE, au niveau de la halte nautique du canal, partez sur le sentier thématique, pour la découverte de la faune et de la flore locale. C'est toujours Jean-Marie RICHON, devenu "Raconteur de pays", qui se propose de vous commenter cette balade pédestre.

Et Jean-Marie RICHON est aussi "Montreur d'étoiles". Contactez-le pour passer une nuit à la belle étoile en sa compagnie, pour admirer notre voie-lactée, avant de continuer sur la voie verte qu'est le canal. Minimum 12 personnes. Renseignements au 05.53.89.53.69 HR.

Notez aussi dans votre agenda, la "nuit des étoiles filantes", le 12 août 2010, toujours à LAGRUERE (départ Place de la Mairie en soirée).


Du MAS D'AGENAIS à CASTETS

MAS D'AGENAIS (au bord du canal) : Pour accéder au village, traversez le canal par le pont situé près de l'écluse et engagez-vous dans l'axe du pont dans la rue Galiane. Attention, ça monte ! Sur votre droite, vous pouvez voir une fontaine. Continuez la montée tout droit vers la halle. Puis tournez sur la gauche pour rejoindre l'église St-Vincent. Le clou de la visite sera ici le tableau de Rembrandt "Le Christ en croix" conservé dans cet édifice religieux. Revenez vers la halle et prenez à votre gauche la rue Biesheim, puis encore à gauche la rue du château. Vous déboucherez sur un parc avec une vue dominante sur le canal, le fleuve et le pont suspendu. C'est moins "grandiose" qu'à Auvillar, mais l'endroit est tranquille et ombragé. Admirez en partant la porte dite romane à l'angle sud du parc. Vous pouvez rejoindre le canal en passant sous cette porte. Plus bas, surtout ne prenez pas le pont suspendu, et continuez tout droit pour retraverser le pont de l'écluse.

FOURQUES (au bord du canal) : Plus précisément au port situé à "Pont des sables", vous pourrez goûter au plaisir de la navigation sur le canal sur le bateau-croisière "Val de Garonne". Entre les croisières "découverte" et les croisières "repas", vous avez le choix .

MEILHAN (au bord du canal) : petit village avec halte nautique.

FONTET (au bord du canal) : Une surprise vous attend au Fontet. Le musée des monuments en allumettes vous étonnera par les réalisations faites avec des allumettes - et beaucoup de patience et de perfection - par Gérard Gergerès. Il ya bien entendu une collection de boîte .... d'allumettes. A voir absolument !Ce musée présente aussi des oeuvres d'artisans : sculptures, mosaïques, peintures sur verre, etc... / Voir le site internet de ce musée.

De plus, il existe au Fontet une base de loisirs. Il n'y a pas d'aqualand, mais juste un étang artificiel avec une plage de sable fin. La baignade est possible. Autour, le parc est vaste et ombragé, idéal pour faire une sieste ou pour pique-niquer. Des jeux pour enfants permettront aux plus petits de se fatiguer un peu.

CASTETS-EN-DORTHE (au bord du canal) : Vous voici à l'extrémité ouest du canal de Garonne. Vous pouvez rejoindre Bordeaux en passant par Langon et les vignobles de Sauternes, ou revenir vers le bourg de La Réole situé à 11 km pour récupérer la superbe voie verte Roger Lapébie, qui vous mènera aussi à Bordeaux par le tracé d'une ancienne voie ferrée. / voir lien internet .


Dans la capitale girondine, AQUITAINE CROISIERES vous propose d'embarquer sur la péniche-hôtel La Mirabelle avec ses 12 cabines grand-confort, à la découverte des vignobles, au fil de la Garonne ou de la Dordogne / voir lien internet.